Rencontres Ethnologie et Cinéma

Syndiquer le contenu

Mot-clé “La pensée sauvage”

Cette programmation fait référence au concept élaboré par Claude Lévi-Strauss qui a inspiré de nombreux cinéastes occidentaux séduits par les cultures dites primitives. Certains ont voulu décrire des sociétés avant qu’elles ne disparaissent, d’autres ont initié des indigènes au maniement de la caméra, l’auto-ethnographie. Les catégories «d’homme sauvage» et «d’homme civilisé» se renvoient en fait dos à dos et reflètent leur appartenance à une humanité commune.

Film

Le Quattro volte

Dans un vieux village de montagne en Calabre, un berger vit ses ultimes instants de vie entouré par ses chèvres. Un jour un chevreau s’égare et se retrouve seul au pied d’un majestueux sapin. C’est cet arbre que choisissent les villageois pour célébrer la fête de la « Pita ». À travers quatre récits enchâssés, le film se veut une ode à la vie et ses quatre règnes : ceux de l’humain, de l’animal, du végétal et du minéral aux correspondances mutuelles intimes et secrètes...
Ce film de fiction, s’inspire des films de Vittorio de Seta, en mettant en scène notamment des rituels que celui-ci avait filmés dans ses documentaires. Par ailleurs, Frammartino adopte une forme de distance avec les personnes qu’il filme, comme de Seta filmait à distance les protagonistes de ses documentaires ; un moyen de se rapprocher des hommes comme de la réalité, et de son surréalisme.
Grand Prix du festival du cinéma italien d’Annecy 2010
88'' | Italie | italien | direction : Michelangelo Frammartino

Film

Claude Lévi-Strauss - Auprès de l’Amazonie

En 1938, Claude Lévi-Strauss, jeune professeur de sociologie à l’université de Sao Paulo, entame une expédition sur les terres inexplorées des indiens Nambikwara au Brésil. Le film décrit son parcours et nous plonge au coeur de l’Amazonie actuelle, en compagnie des indiens Nambikwara. Certains d’entre eux se souviennent du passage de l’ethnologue, notamment Tito âgé de 13 ans à l’époque.

52' | Brésil | direction : Marcelo Fortaleza Flores

Film

Description d’une île

Un groupe d’Allemands et d’Américains débarque dans une île des Nouvelles Hébrides, au coeur des mers du Sud. Leur projet : décrire intégralement l’île selon les disciplines du savoir occidental. Les certitudes se diluent bientôt au contact des Mélanisiens et le groupe s’interroge autant sur lui-même que sur les autres.

199' | RFA | allemand | format : 16 mm, VOSTF | direction : Rudolf Thome et Cynthia Beatt

Film

Tabu

Sur l’île de Bora Bora, Matahi, un jeune Maori est amoureux de la belle Reri. Mais celle-ci est déclarée «tabou» par le grand prêtre Hitu, en vertu d’une coutume ancestrale. Nul ne doit s’approcher d’elle. Matahi se révolte contre cette fatalité et enlève Reri…

90' | Etats-Unis | format : 35 mm projeté en DVD,VOSTF | direction : Friedrich Wilhelm Murnau,

Film

Old Antelope Lake / Navajos film themselves

En 1966, les anthropologues John Adair et Sol Worth incitent des Indiens navajos de Pine Springs (Arizona) à poser leur propre regard sur leur culture en s’emparant d’une caméra. Sept films sont finalement réalisés, dont deux présentés dans ces rencontres.

Au lac de La vieille antilope, un jeune homme puise l’eau de sa lessive tandis que le bétail vient s’abreuver. Dans une grande simplicité de moyens, le film questionne la relation de l’homme à son milieu.

12' | Etats-Unis | format : 16 mm projeté en DVD, N&B, sil. | direction : Mike Anderson

Film

Intreprid Shadows / Navajos film themselves

En 1966, les anthropologues John Adair et Sol Worth incitent des Indiens navajos de Pine Springs (Arizona) à poser leur propre regard sur leur culture en s’emparant d’une caméra. Sept films sont finalement réalisés, dont deux présentés dans ces rencontres.

Film complexe qui tente de réconcilier la notion occidentale de Dieu et la conception navajo des dieux. S’il n’est pas une étude approfondie de la culture navajo, il ouvre cependant de nombreuses perspectives sur un cinéma «indigène».

17' | Etats-Unis | format : 16 mm projeté en DVD, N&B, sil. | direction : Al Clah

Film

Tusalava

Len Lye : « Je m’imaginais être moi-même un aborigène australien faisant ce film de danse tribale animée ».

9' | Nouvelle-Zélande | format : N&B, silencieux | direction : Len Lye

Rencontres Ethnologie et Cinéma5-17 Octobre 2009

XIIIe Rencontres Ethnologie et Cinéma

Pour sa XIIIe édition, l’équipe d’Ethnologie et Cinéma déplace la date de ses Rencontres à l’automne. Changement de saison pour un nouveau rendez-vous offrant encore et toujours un large éventail de genres cinématographiques. À travers quatre thèmes distincts et plus de trente films, sont explorés des imaginaires qui témoignent de la diversité culturelle dans un contexte de mondialisation. Et comme chaque année, les projections font l’objet de discussions entre le public et les intervenants.