Rencontres Ethnologie et Cinéma

Syndiquer le contenu

Mot-clé “L'organisation sociale des Dogons”

Thématique dont l'étude a formé la pensée ethnologique française.

Film

Arama so

Au Mali chez les Dogon du village Sangha, la sécheresse sévit depuis de longues années ; les récoltes sont insuffisantes et les jeunes gens s'interrogent sur leur vie quotidienne et leur avenir. Il sabordent alors la question de la transmission du savoir de leurs pères.
 

35' | format : 16 mm | direction : Nadine Wanono

Film

Ibani ou l'écharpe bleue

La vie quotidienne d'une jeune femme dogon durant les 30 jours qui suivent son accouchement. Elle doit vivre isolée avec son enfant. Toute une série de rituels va permettre l'inscription du nouveau-né dans le corps social.
 

26' | format : 16 mm | direction : Nadine Wanono

Film

Au pays des Dogons. L'aventure africaine de Marcel Griaule (1898-1956)

Ce film a été tourné à l'occasion du centenaire de la naissance de Marcel Griaule, pionner de l'anthropologie africaniste, celui qui a révélé au monde occidental la richesse de la pensée symbolique des Dogon du Mali. Ce film correspond aussi au retour du petit-fils de Griaule sur les traces laissées en pays Dogon par ce grand-père mythique qu'il n'a pas connu.

55' | France | format : VHS | direction : Jean-Jacques Flori et Marianne Lamour, avec la participation de François Calame

Film

Lim, lam, lom

Mise en scène d'un conte sur les règles de la vie quotidienne chez les Dogons du Mali, notamment sur le problème de la sanction.

15' | format : 16 mm | direction : Nadine Wanono et Pierre Gauthier

Rencontres Ethnologie et Cinéma15-21 mars 1999

IIIe rencontres autour du film ethnographique

Les ethnocinéastes sont des voyageurs. Ils parcourent le monde pour dépeindre, comprendre l'existence des femmes et des hommes, les innombrables manières de vivre que l'humanité a inventées. Leurs images montrent des régions lointaines, parlent du déclin ou de la régénérescence des civilisations anciennes et présentent, sous des aspects plus politiques, la situation de certaines minorités.

Les ethnocinéastes nous dévoilent aussi des activités méconnues de notre culture. Ils portent leur regard sur la façon d'envisager le quotidien dans le monde rural : la cadence des gestes coutumiers, le type de relations qu'entretiennent les hommes avec leur environnement, avec ceux qu'ils côtoient.

Le film ethnographique représente aussi une forme d'écriture. Il s'immerge dans le réel pour en extraire la substance, un échange improvisé, l'esquisse d'un mouvement, un regard dans l'ombre.