Rencontres Ethnologie et Cinéma

Syndiquer le contenu

Mot-clé “Filmer le mouvement, les gestes”

Film

Préambule au cinématographe

Le film retrace les étapes de la conquête du mouvement par le physiologiste Étienne-Jules Marey, au travers des seules archives de la Cinémathèque française.

12' | France | format : 35 mm | direction : Jean-Dominique Lajoux

Film

Tarahumaras 78

Ce film est la chronique d'une rencontre : celle des Indiens Tarahumaras et d'une caméra à la recherche d 'un peuple que l'étymologie appelle "au pied court". Rythmes de démarches, de gestes coutumiers et de postures.

15' | format : 16 mm muet | direction : Raymonde Carasco

Film

L’expression des mains

Exploration historique du langage des mains au cinéma. H. Farocki montre par le biais de nombreux extraits de films les capacités expressives de la main, et pointe toute la richesse de la rencontre entre un « media » du toucher et un autre du regard.

30' | Allemagne | format : n&b, projeté en béta SP, V.O.S.T. | direction : Harun Farocki

Film

Portraits

Portraits d’une archetière et d’une cordonnière dans leurs ateliers.

2 x 12' | France | format : 16 mm coul., projeté en béta SP | direction : Alain Cavalier

Film

Balafon

Fabrication d’un xylophone : le bala

18' | France | format : 16 mm coul., projeté en béta SP | direction : Bernard Surugue

Rencontres Ethnologie et Cinéma15-21 mars 1999

IIIe rencontres autour du film ethnographique

Les ethnocinéastes sont des voyageurs. Ils parcourent le monde pour dépeindre, comprendre l'existence des femmes et des hommes, les innombrables manières de vivre que l'humanité a inventées. Leurs images montrent des régions lointaines, parlent du déclin ou de la régénérescence des civilisations anciennes et présentent, sous des aspects plus politiques, la situation de certaines minorités.

Les ethnocinéastes nous dévoilent aussi des activités méconnues de notre culture. Ils portent leur regard sur la façon d'envisager le quotidien dans le monde rural : la cadence des gestes coutumiers, le type de relations qu'entretiennent les hommes avec leur environnement, avec ceux qu'ils côtoient.

Le film ethnographique représente aussi une forme d'écriture. Il s'immerge dans le réel pour en extraire la substance, un échange improvisé, l'esquisse d'un mouvement, un regard dans l'ombre.

Rencontres Ethnologie et Cinéma30 mars-14 avril 2006

Xe Rencontres Ethnologie et Cinéma

Depuis 10 ans, Ethnologie et Cinéma propose d’explorer comment l’alliance du cinéma et de l’anthropologie participe de la production d’une meilleure connaissance sur l’Homme et sur les façons dont les hommes vivent ensemble dans notre monde.

Pour cette dixième édition, François Laplantine, dont les travaux de recherche font référence en anthropologie, éclaire avec force la qualité de cette liaison, en proposant une sélection des films qui l’ont accompagné au fil de ses voyages, de sa pensée, de ses œuvres et de ses recherches… L’appréhension sensible que les cinéastes ont du monde, déclinée autour de trois thèmes, « le sentiment du temps », « l’art des cinéastes », « filmer les gestes » qui regroupent des films documentaires, ethnographiques mais aussi des fictions et des « films-essais», rejoignent les conceptions de la multiplicité du réel ou du vécu qu’étudie l’anthropologie contemporaine.