Rencontres Ethnologie et Cinéma

Syndiquer le contenu

Mot-clé “Filmer la contestation”

La contestation est comme une "héroïne" du cinéma documentaire. Grâce aux caméras on peut vivre l'événement au plus près, prisonnier entre char et bulldozer pendant le siège de Ramallah, ou au-dessus de la foule pendant la révolution roumaine. Actives au fil des jours, des mois, ou des années, elles offrent la perspective nécessaire pour suivre et raconter la lutte des dockers de Liverpool contre les emplois précaires, l'expérience d'autogestion par des mineurs Gallois, les conséquences de la fermeture d'une usine de construction automobile aux Etats-Unis.

Film

Roger et moi

M. Moore, rédacteur en chef du journal "Mother Jones", est contraint d'abandonner son poste après avoir refusé de publier un article antisandiniste. De retour à Flint, sa ville natale et capitale de l'automobile, il retrouve en 1986 une cité à demi-morte. La société General Motors vient de fermer ses portes. Il a alors l'idée de rencontrer le PDG de la firme, Roger Smith, pour connaître ses réactions face a la désertification accélérée de Flint.

91' | Etats-Unis | anglais | format : 35 mm projeté en Béta SP, coul. | direction : Michael Moore

Film

Les Dockers de Liverpool

Sous-titré " Un Récit de morale contemporaine ", ce film décrit la pugnacité et la rigueur des 500 dockers licenciés en 1995 par la Société Portuaire de Liverpool, pour s'être solidarisés avec cinq de leurs camarades qui refusaient le retour à la précarité. Le cinéaste restitue les étapes de cette longue lutte contre la généralisation de la flexibilité du travail.

51' | Royaume-Uni | format : projeté en VHS, coul. | direction : Ken Loach

Film

J'écoute

Un ethno-cinéaste procède, à la Godard, pour contester avec dérision les pratiques du cinéma ethnographique.

5' | France | format : VHS coul. | direction : Daniel Pelligra

Film

Chronique d'un siège

Participant aux Missions civiles en soutien au peuple palestinien, le réalisateur se retrouve coincé dans la Mokata, le QG d'Arafat à Ramallah, quand celui-ci est assiégé par l'armée israélienne, durant l'été 2002.

53' | France | format : DV projeté en VHS, coul. | direction : Samir Abdallah

Film

Vidéogrammes d'une révolution

En 5 jours, le gouvernement "communiste révolutionnaire" de Roumanie est renversé. Du dernier discours public de Ceaucescu, à l'exécution sommaire du couple de dictateurs, le film témoigne des espoirs et difficultés rencontrés par le peuple roumain qui cherche à s'organiser. Construit à partir d'images d'archives : télévision officielle, films amateurs...

106' | Allemagne | allemand | format : 16 mm coul. | direction : Harun Farocki

Film

Charbons ardents

C'est l'histoire modeste et extraordinaire des mineurs de la mine de Tower Colliery de Aberdare (Pays de Galles) qui, à l'époque des privatisations anglaises en 1994, ont défié la logique du libéralisme économique en rachetant avec leurs propres indemnités de licenciement la mine de charbon dans laquelle ils avaient travaillé pour en faire une coopérative.

90' | France | format : projeté en VHS | direction : Jean Michel Carré

Film

La Commune (Paris, 1871)

Si les médias d'aujourd'hui avaient existé au temps de la Commune de Paris, comment cet événement aurait-il été couvert ? Quel rôle les mass-média auraient-elles pu jouer ? Peter Watkins et l'association Le Rebond proposent à travers ce film-expérience un transport du présent vers le passé, un moyen d'acquérir le " recul nécessaire " permettant de mieux réfléchir sur le monde d'aujourd'hui.

5h45' | France | format : DV projeté en Beta SP, N/B | direction : Peter Watkins et Association Le Rebond

Rencontres Ethnologie et Cinéma1er-5 avril 2003

VIIe Rencontres autour du film ethnographique

" Mémoire et récit " pourrait servir de sous-titre à cette 7è édition d'Ethnologie et Cinéma.

En commençant par la transposition d'un événement historique (La Commune, la révolution parisienne et ouvrière de 1871) et en continuant par une pellicule soumise à la torture des ateliers de cinéma MTK (Méli, Mélo, Mali), c'est bien ce rapport du récit à la mémoire que nous interrogerons tout au long du programme de cette semaine, organisé autour de quatre thèmes.