Rencontres Ethnologie et Cinéma

Syndiquer le contenu

Mot-clé “Corps en passage”

Film

La Taranta

Le film documente les travaux de l’anthropologue Ernesto De Martino dans la région de Salento : les « tarentari » (des femmes victimes de la tarentule, possédées par le Mal), s’abandonnent à une danse qui évoque les mouvements de l’araignée pour se libérer de la maladie.

20' | Italie | format : n&b | direction : Gianfranco Mingozzi

Film

Tourou et Bitti, les tambours d'avant

Un plan-séquence montrant le moment le plus important d'un rituel de possession, au cours duquel les hommes du village de Simiri demandent aux esprits de l'étendue sauvage de protéger les moissons des sauterelles.

12' | France | direction : Jean Rouch

Film

Appunti del passagio

Appunti del passaggio présente dans une perspective mineure les manières dont le phénomène historique de la migration du sud vers le nord de l'Europe est représenté aujourd'hui, testant la validité de l'Histoire et l'exposant aux récits de ceux qui ont réellement fait le passage.

43' | Suisse | direction : Maria Iorio et Raphaël Cuomo

Film

Ne pleure pas

Un groupe d’amis se fait ses adieux avant son départ à la guerre. Dernières heures en tant que civils et conscrits : une dernière baignade et en route pour les trains qui les mèneront à leurs unités. Un climat d’exaltation, de rébellion, de nostalgie... Les derniers moments de liberté.

9' | Pologne | format : 35mm / n&b | direction : Grzegorz Krolikiewicz

Film

The Masked Monkeys

Les arts masqués d'Indonésie, communément appelés wayang topeng, se pratiquent depuis des milliers d'années. Dans les échelons les plus bas de la société javanaise, on peut trouver une manifestation unique de cette tradition. Ses praticiens sont des artistes, mais ils ne sont pas seulement des animateurs. Leur but n'est pas simplement de divertir mais aussi d'être respecté, d'être honoré, de réussir...

31' | Allemagne/Indonésie | format : 16mm | direction : Anja Dornieden and Juan David González Monroy

Film

Whipping Zombie

Dans un village haïtien reculé, une cérémonie rituelle est ici filmée pour la première fois : le kale zonbi (« zombie fouetteur »). Dans l’épuisement à mort des corps et leur renaissance symbolique, danse, musique et transe semblent rejouer avec une violence inouïe une lointaine mémoire de l’esclavage.

30' | Italie | direction : Yuri Ancarani

Film

LOS PINTOS. TARAHUMARAS 82

A l'occasion des fêtes de la Semaine Sainte, les Indiens Tarahumaras du Mexique inventent (ou retrouvent) des rites de danses d'hommes au visage et au corps peints. Enfants, adolescents, jeunes gens, tous occupent les lieux du village pendant trois jours et trois nuits, sans interruption, au son obstiné des tambours.

57' | France / Mexique | direction : Raymonde Carasco

Film

Attenberg

Marina, 23 ans, vit avec son père dans une ville industrielle sur la côte. Se tenant à distance des êtres humains qu'elle juge bien trop étranges, Marina préfère écouter les chansons de Suicide, regarder les documentaires animaliers de Sir David Attenborough et prendre des cours d’éducation sexuelle avec sa seule amie Bella.

95 minutes' | Grèce | direction : Athina Rachel Tsangari

Film

Juste une heure toi et moi

Il y a quelques années, j’ai découvert de vieux films que mon grand-père avait tournés tout au long de sa vie. J’ai commencé à les regarder avec curiosité et une grande émotion, tout particulièrement ceux marqués d’un L, l’initiale du prénom de ma mère, Liseli. Comme par magie, ces images ont redonné vie à une personne mystérieuse que je connaissais peu : ma mère, morte quand j’avais sept ans.

55 minutes' | Italie | direction : Alina Marazzi

Film

Je ne me souviens de rien

Décembre 2010 : la révolution éclate en Tunisie, le pays de mon père. Traversant au même moment un épisode maniaco-dépressif d’une grande intensité, je suis diagnostiquée bipolaire et entre en clinique psychiatrique. Au sortir de cette longue dépression, je n’ai presque aucun souvenir de ce moment de vie. Me restent des dizaines d’heures de rushes, des centaines de photos, deux carnets remplis d’écrits, de collages, de dessins, précieuses traces palliant à mon amnésie. Le projet de ce film : reconstituer ma mémoire.

59 minutes' | France | direction : Diane Sara Bouzgarrou