Rencontres Ethnologie et Cinéma

Film

La taranta

Version imprimable

À l'époque des moissons, dans la campagne des Pouilles, les paysans qui travaillent pieds nus sont parfois piqués par la tarentule, une araignée non venimeuse mais dont la piqûre provoque une enflure douloureuse. Dans la croyance populaire, les victimes de la tarentule, les taranti, sont possédés par le Diable. Pour se libérer de la maladie, les taranti s'abandonnent à des mouvements convulsifs, évoquant ceux de l'araignée, sur une musique obsédante.
Grand Prix Marzocco d'Oro, Festival dei Popoli, Florence, 1962.Sélectionné aux Oscars de 1963.

20' | Italie, 1962 | format : 35 mm N/B, opt. | direction : Gian Franco Mingozzi