Rencontres Ethnologie et Cinéma

Syndiquer le contenu

Mot-clé “MSH-Alpes”

Conférencemardi 30 Juin 2015

"Faire de sa vie une œuvre d'art" par Theodore Zeldin

12h15-13h15  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Organisé par la MSH-Alpes, en partenariat avec le CNRS, l'UPMF, l'Univ. Stendhal, Grenoble-Alpes Métropole, La Villa Gillet, Sciences Humaines, la Librairie la Dérive.

Pour Theodore Zeldin, Une civilisation qui s’essouffle a besoin de nouvelles ambitions...

Les anciens  disaient (et disent toujours) : sois vertueux !  
Malheureusement cela a fait fleurir l’hypocrisie.
Les modernes ont dit : Sois indépendant !  
Malheureusement cela a fait pousser l’anxiété.

Que faire aujourd’hui ?
Je vous l’expliquerai, mais pas ici, et pas en un mot !
--

Historien anglais, spécialiste de la société française, Theodore Zeldin s’intéresse à l’art de la conversation et aux nouvelles formes du travail. Il est le fondateur de The Oxford Muse Foundation qui vise à promouvoir l’amélioration des relations personnelles, de travail et entre les cultures. Il a publié récemment " Les Plaisirs cachés de la vie" (Éd. Fayard, 2014) et "De la conversation. Comment parler peut changer votre vie" (Éd. Fayard, 1999, réed. 2013)
--

Cette rencontre s'inscrit dans le cadre du cycle Avenue centrale, rendez-vous en Sciences humaines destiné au personnel académique et scientifique local, ouvert aux acteurs de la société civile. Les 12 conférences annuelles permettront de faire le point sur des états de la recherche mais surtout de partager et diffuser sur un mode direct et dynamique des idées vives qui animent les sciences humaines et sociales.

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles

Plus d'informations sur cette conférence - Contact : Laurence Raphaël

Rencontresmercredi 1 Juillet 2015

A Hauteur de livre : Anne Berthelot

12h30-13h30  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

MSH-Alpes

Dans le cadre du cycle « A hauteur de livre », la MSH-Alpes reçoit Anne Berthelot pour une présentation de la traduction qu’elle a réalisée de l’ouvrage Histoire d'Arthur et de Merlin - Roman moyen-anglais du XIVe siècle, paru en 2013 aux Ellug, collection Moyen-Âge contemporain.

A propos de l’ouvrage :

L'histoire d'Arthur et de Merlin est la première traduction-adaptation en moyen-anglais de certains pans du cycle du Lancelot-Graal français, à une époque –le XIVe siècle– où la vogue des romans arthuriens s’estompe sur le Continent et commence à prendre son essor en Angleterre. Basé sur le Roman de Merlin et les Premiers faits du roi Arthur, ce texte réorganise les données initiales de la légende arthurienne de façon originale: de la succession difficile du roi Constant aux fiançailles d’Arthur, en passant par l’usurpation de Fortiger, la naissance de Merlin puis celle d’Arthur lui-même, et les multiples guerres que mène le jeune roi contre les envahisseurs Saxons, le géant roi Rion d’Irlande ou ses propres vassaux révoltés. C’est à la fois un moment important de l’histoire littéraire médiévale, et un ouvrage qui s’inscrit parfaitement dans la collection « Moyen Âge européen ». L’introduction replace l’œuvre dans son contexte à la fois littéraire et culturel, avant d’attirer l’attention sur les variantes qu’elle introduit dans la Vulgate arthurienne.

Accès libre et gratuit dans la limite des places disponibles

Contact : Olivier Vallade

Colloque internationaljeudi - vendredi, 4 - 5 Juin 2015

Mémoire et connaissance / Memory and Knowledge

9h00-18h00  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

PPL et LPNC, Université Pierre Mendès France

The main goal of this meeting is to allow a fruitful discussion between philosophers and psychologists on the topic of the relation between memory and knowledge. The meeting consists of invited lectures and poster sessions.

Programme sur le site web de l'évènement.

Journée d’étudeslundi 15 Juin 2015

Démences et inégalités, non recours au diagnostic et aux soins (2012- 2014)

9h00-13h00  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

SFR SANTE ET SOCIETE - Université Grenoble Alpes, Axe scientifique Vieillissement, Longévité, Autonomie

Présentation des résultats de la recherche réalisée pour la Fondation Plan Alzheimer : « Démences et inégalités, non recours au diagnostic et aux soins », 2012- 2014.

Cette recherche pluridisciplinaire, réalisée sous la direction de Catherine Gucher, avait pour objectif de saisir les attitudes des personnes et de leurs proches face à l'offre de diagnostic et de soins (toutes les formes de soins, dont les soins de supports - ateliers mémoires, consultations psychologiques....).

Elle a permis également d'analyser le sens conféré à la maladie, ses répercussions sur la vie quotidienne et sociale et de mettre au jour les divers modes de gestion de la maladie (par la personne et ses proches). Enfin, cette recherche apporte une contribution essentielle à l'analyse de la fragilité différenciée.
Elle a été réalisée grâce au partenariat avec le CMRR du CHU de Grenoble et le Centre de Prévention des Alpes. Les laboratoires de recherche mobilisés: l’UMR PACTE (sociologie et politiques publiques) et le LIP (psychologie).

Cette journée est réservée aux partenaires de la SFR Santé et Société.

Conférencemardi 9 Juin 2015

"La France dans le monde qui vient. La grande métamorphose" par Jean Viard

12h15-13h15  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Organisé par la MSH-Alpes, en partenariat avec le CNRS, l'UPMF, l'Univ. de Stendhal, Grenoble-Alpes Métropole, La Villa Gillet, Sciences Humaines, la Librairie la Dérive.

Pour Jean Viard, au-delà de la crise qui nous déstabilise, jamais la société n’a changé aussi vite. Mais pour le comprendre, il faut analyser à la fois le recul de nos grandes appartenances de classes et de nations, le rôle nouveau de l’art de vivre, du bonheur privé, des habitus et des identités. Comprendre notre culture de mobilité, le réchauffement climatique, la place nouvelle du travail, la pression d’un monde en permanence co-informé et le développement extraordinaire d’une société collaborative, liée par des réseaux tous les jours plus nombreux. Oui : le monde s’unifie, la terre chauffe, la société se morcelle... mais internet nous relie.
Comment alors penser les formes politiques de cette société et de ce monde-là ? Comment penser cet individu devenu plus tribal que social ? De quelle manière réinventer du récit politique ?

Jean Viard est sociologue, directeur de recherches CNRS au CEVIPOF, centre de recherches politiques de Sciences Po. Ses domaines de spécialisation sont les temps sociaux (vacances, 35 heures), mais aussi l’espace (aménagement, questions agricoles) et la politique. Il a publié récemment "La France dans le monde qui vient. La grande métamorphose" (Éd. de l’Aube, 2013).

Cette rencontre s'inscrit dans le cadre du cycle Avenue centrale, rendez-vous en Sciences humaines destiné au personnel académique et scientifique local, ouvert aux acteurs de la société civile. Les 12 conférences annuelles permettront de faire le point sur des états de la recherche mais surtout de partager et diffuser sur un mode direct et dynamique des idées vives qui animent les sciences humaines et sociales.

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles

Plus d'informations sur cette conférence - Contact : Laurence Raphaël

 

Conférencemardi 19 mai 2015

Comment amener les gens à faire librement ce qu’ils doivent faire ? par Robert-Vincent Joule

12h15-13h15  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Organisé par la MSH-Alpes, en partenariat avec le CNRS, l'UPMF, l'Univ. de Stendhal, Grenoble-Alpes Métropole, La Villa Gillet, Sciences Humaines, la Librairie la Dérive.

Depuis plus de soixante ans les chercheurs en psychologie sociale s'intéressent à cette question. Pris dans leur ensemble, leurs travaux nous invitent à nous interroger sur les conditions d'optimalité des actions de communication.
Nous montrerons, d’abord, que l’information et la persuasion, même lorsqu'elles parviennent à affecter les idées, n'affectent pas directement les comportements. Nous montrerons, ensuite et surtout, qu’il suffit de peu de chose pour réussir là où l’information et la persuasion échouent. Plusieurs procédures, dites d’engagement, dont l’efficacité est  scientifiquement établie, seront présentées, une nouvelle forme de communication, la communication engageante, sera explicitée.

Robert-Vincent Joule est professeur des universités et chercheur au laboratoire de psychologie sociale, Aix‐Marseille Université. Spécialisé dans la théorie de l’engagement, ses recherches portent sur le changement des comportements, des mentalités et sur la communication.
Il est le co-auteur du " Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens"  (PUG, 2002 - Nouvelle version mars 2014),  best-seller  vendu en France en plus de 300 000 exemplaires et traduit dans une dizaine de langues.

Cette rencontre s'inscrit dans le cadre du cycle Avenue centrale, rendez-vous en Sciences humaines destiné au personnel académique et scientifique local, ouvert aux acteurs de la société civile. Les 12 conférences annuelles permettront de faire le point sur des états de la recherche mais surtout de partager et diffuser sur un mode direct et dynamique des idées vives qui animent les sciences humaines et sociales.

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles

Plus d'informations sur cette conférence - Contact : Laurence Raphaël

Conférencemardi 28 Avril 2015

"La politique à l'épreuve de ses passions" par Alain Faure

12h15-13h15  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Organisé par la MSH-Alpes, en partenariat avec le CNRS, l'UPMF, l'Univ. de Stendhal, Grenoble-Alpes Métropole, La Villa Gillet, Sciences Humaines, la Librairie la Dérive.

En science politique, on décrypte d'abord le pouvoir au filtre sociologique et historique de la violence entre les individus, en étudiant le sang et la sueur des affrontements entre acteurs, entre groupes et entre institutions. Mais la célèbre formule de Churchill évoque aussi des larmes et de la peine. La voie émotionnelle offre des perspectives très stimulantes pour comprendre comment la politique se nourrit de drames, de blessures, de désirs et de colères, d'aveuglements et d'intuitions remarquables. C’est par exemple un déclencheur dans certains engagements militants, parfois un marqueur dans les positionnements idéologiques, souvent un moteur dans les mobilisations collectives ou un ressort dans des joutes identitaires.

Alain Faure est directeur de recherche CNRS en science politique à l’Université de Grenoble Alpes au sein du laboratoire Pacte à l'Institut d'Etudes Politiques de Grenoble. Il tient un carnet de recherche sur Les énigmes de l’action publique locale.
Ses travaux actuels portent sur la montée en puissance des institutions métropolitaines et sur les premières émotions politiques des élus locaux de premier rang (France, Canada, Italie).

Cette rencontre s'inscrit dans le cadre du cycle Avenue centrale, rendez-vous en Sciences humaines destiné au personnel académique et scientifique local, ouvert aux acteurs de la société civile. Les 12 conférences annuelles permettront de faire le point sur des états de la recherche mais surtout de partager et diffuser sur un mode direct et dynamique des idées vives qui animent les sciences humaines et sociales.

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles

Plus d'informations sur cette conférence - Contact : Laurence Raphaël

 

Séminairemardi 16 Juin 2015

Étudier ce que l'œil regarde et l'intérêt porté à son objet : initiation à l'oculométrie (eye-tracking)

9h00-12h00  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Maison des Sciences de l’Homme Alpes en partenariat avec l'École Doctorale des Sciences de l'Homme, du Politique et du Territoire, l’École doctorale Ingénierie pour la santé la Cognition et l'Environnement , l’École doctorale de Sciences Économiques, l'École doctorale Langues, littératures, sciences humaines et la SFR INNOVACS.

Organisé dans le cadre du Séminaire de formation aux techniques avancées de la recherche en sciences humaines et sociales.

Intervenant : Antoine Luu, Ingénieur, Tobii Technology

Face à une peinture de maître ou une scène de la vie urbaine,  la dilatation de la pupille ou les mouvements et trajectoires de l’oeil apportent des indicateurs quant à l’intérêt porté aux contenus visuels et témoigne des modes spontanés d’exploration visuelle.

Ouvert aux chercheurs et doctorants | Sans inscription

Contact Marc Chanove

Séminairemardi 19 mai 2015

Mesurer les états émotionnels par la voie physiologique : la réponse électrodermale

14h00-17h00  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Maison des Sciences de l’Homme Alpes en partenariat avec l'École Doctorale des Sciences de l'Homme, du Politique et du Territoire, l’École doctorale Ingénierie pour la santé la Cognition et l'Environnement , l’École doctorale de Sciences Économiques, l'École doctorale Langues, littératures, sciences humaines et la SFR INNOVACS.

Organisé dans le cadre du Séminaire de formation aux techniques avancées de la recherche en sciences humaines et sociales.

Intervenant : Aurélie Campagne, Maître de conférences, LPNC, UGA

La conductivité électrique de la peau est un indicateur sensible aux changements de notre environnement et à différents processus mentaux  sous contrôle du système nerveux central tels que l’émotion, la motivation ou encore l’attention, et la charge mentale.

Ouvert aux chercheurs et doctorants | Sans inscription

Contact Marc Chanove

Séminairemercredi 15 Avril 2015

Expliciter les liens sémantiques implicites : le test d'association implicite (IAT)

9h00-12h00  |  Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Maison des Sciences de l’Homme Alpes en partenariat avec l'École Doctorale des Sciences de l'Homme, du Politique et du Territoire, l’École doctorale Ingénierie pour la santé la Cognition et l'Environnement , l’École doctorale de Sciences Économiques, l'École doctorale Langues, littératures, sciences humaines et la SFR INNOVACS.

Organisé dans le cadre du Séminaire de formation aux techniques avancées de la recherche en sciences humaines et sociales.

Intervenant : Florian Delmas, Maître de conférences, LIP,  UGA

L’IAT est une procédure informatisée, fondée sur des mesures de temps de réaction, qui permet de mesurer comparativement les associations qui lient des concepts (par exemple entre « soi » et une catégorie sociale, ou entre deux objets) en minimisant la nature contrôlée et stratégique des réponses des participants.

Ouvert aux chercheurs et doctorants | Sans inscription

Contact Marc Chanove