Rencontres Ethnologie et Cinéma

Publication

Le non recours des publics accueillis par une structure d‘accompagnement social. Requêtes statistiques sur les données sociales du Service d‘accompagnement temporaire vers l‘insertion sociale (SATIS)English

Version imprimable

Auteurs :

Catherine Chauveaud, Philippe Warin
Grenoble, Odenore, Avril 2006

Collection :

Etude n° 17

Langue :

français

Destinataire(s) : SATIS, CCAS de Grenoble

Texte intégral

Résumé

Méthodes : Requêtes statistiques, entretiens avec les travailleurs sociaux, animation d‘un groupe de suivi de l‘étude.

Echelle : Agglomération.

Résultats principaux : L‘analyse statistique porte sur les personnes pour lesquelles l‘accompagnement social s‘est achevé au cours de l‘année 2005 (n = 155). Elle indique que 41% n‘avaient aucune ressource financière à leur entrée au SATIS. Parmi celles-ci, 14% ont quitté le SATIS sans ressources non plus. Toutes les autres, soit 86%, ont accédé à des ressources, sous forme de salaires (22% d‘entre elles) ou d‘aides sociales (62%) et notamment le RMI (près d‘1 personne sur 3). Cette distribution indique une forte récupération d‘aides sociales, significative d‘un non recours massif aux prestations sociales au moment de l‘arrivée dans cette structure spécialisée. Toutefois, 32% des personnes sans ressources à leur arrivée ont interrompu d‘elles- mêmes leur parcours d‘insertion. Elles ne donnent plus de nouvelles après le premier rendez-vous, partent sans rien dire, n‘effectuent pas les démarches, ne viennent pas aux rendez-vous. Il y a de fortes chances qu‘elles replongent dans les difficultés et se trouvent à l‘écart de droits qui auraient pu être activés.