Rencontres Ethnologie et Cinéma

Film

Le Quattro volte

Version imprimable
Dans un vieux village de montagne en Calabre, un berger vit ses ultimes instants de vie entouré par ses chèvres. Un jour un chevreau s’égare et se retrouve seul au pied d’un majestueux sapin. C’est cet arbre que choisissent les villageois pour célébrer la fête de la « Pita ». À travers quatre récits enchâssés, le film se veut une ode à la vie et ses quatre règnes : ceux de l’humain, de l’animal, du végétal et du minéral aux correspondances mutuelles intimes et secrètes...
Ce film de fiction, s’inspire des films de Vittorio de Seta, en mettant en scène notamment des rituels que celui-ci avait filmés dans ses documentaires. Par ailleurs, Frammartino adopte une forme de distance avec les personnes qu’il filme, comme de Seta filmait à distance les protagonistes de ses documentaires ; un moyen de se rapprocher des hommes comme de la réalité, et de son surréalisme.
Grand Prix du festival du cinéma italien d’Annecy 2010
88'' | Italie, 2010 | italien | direction : Michelangelo Frammartino

Intervenants

Jacopo Rasmi

- doctorant à l’Université Grenoble Alpes.
Ses recherches portent sur l’écologie des pratiques médiales documentaires à partir du contexte italien contemporain, et des auteurs tels que Michelangelo Frammartino, Gianfranco Rosi, Pier Paolo Pasolini.

Cinéaste et enseignant à l'Université Stendhal de Grenoble, il s'attache à des activités de transmission du geste artistique et à développer des actions excentriques avec le cinéma au sein de Cinex.