Rencontres Ethnologie et Cinéma

1ere Rencontres Ethnologie et Cinéma

Rencontres Ethnologie et Cinéma25-30 mars 1997

1ere Rencontres Ethnologie et Cinéma

Version imprimable

Vingt films et autant de regards qui ne se contentent pas de montrer la différence des autres, d'en faire un spectacle. En étant invité à comprendre des manières de vivre de sociétés que l'on dit différentes, on est aussi convié à s'interroger sur ce que veut dire regarder les autres, les filmer.

Le film ethnographique, qui a beaucoup changé au fil du temps, montre, en s'interrogeant de plus en plus sur ce qu'il montre, en prenant en compte les réactions de ceux qui se savent filmés. Le film ethnographique est donc un "aller", mais aussi un "retour" et même un retour sur soi par l'intermédiaire de l'autre.

Thématiques

Rencontres avec l'Afrique

Vingt films et autant de regards qui ne se contentent pas de montrer la différence des autres, d'en faire un spectacle. En étant invité à comprendre des manières de vivre de sociétés que l'on dit différentes, on est aussi convié à s'interroger sur ce que veut dire regarder les autres, les filmer. Certains sont de véritables documents qui ont conservé la trace animée de pratiques, de traditions, de savoir-faire aujourd'hui disparus. D'autres correspondent à des questions d'actualité relatives aux rapides transformations culturelles de l'Afrique contemporaine.

Films

N'AI, the story of a ! kung Woman

À partir du portrait intime de N'ai, femme ! Kung (groupe des Bushmen d'Afrique du Sud) ce film présente simultanément une vision générale de la vie de Kung en 1950 et en 1978, mettant ainsi en évidence les transformations subies par ce groupe ethnique.

59' | Etats-Unis | anglais | format : coul. | direction : John K. Marshall

Le griot dans le cercle

Dans les grandes villes où les fonctions traditionnelles disparaissent, le griot perd son pouvoir et, désemparé, vend sa parole pour quelques sous. Mais à Diakhao, capitale de l'ancien royaume du Sine au Sénégal, le roi fait convoquer tous ses sujets pour un grand rassemblement rituel. Des groupes arrivent de partout précédés de leurs griots.

29' | France | format : coul. | direction : F. Ribadeau-Dumas

Le temps de l'herbe verte

Chaque année les nomades Peuls Bororo remontent vers le nord à l'époque de la saison des pluies pour célébrer la Guéréwole, concours de beauté masculin qui a pour fonction de permettre la rencontre de jeunes gens de lignages différents et de réaffirmer la permanence du groupe Bororo en perpétuant le sens de la beauté qui se manifeste par les maquillages et les parures du corps des jeunes hommes.

27' | Madagascar | format : coul. | direction : Edmond Agabra

Albertine et Dorcas

Le travail quotidien de deux femmes à Abidjan (Côte d'Ivoire). L'une, mère de famille prépare et vend l'atchéké (semoule de manioc), activité plutôt traditionnelle ; tandis que l'autre, célibataire, est caissière dans une quincaillerie, activité qui s'intègre davantage au monde urbain moderne.

20' | France | format : coul. | direction : Colette Piault

Les Kubas

 En 1971 au Zaïre, le 125è descendant de la lignée Bushoong a été élu à la fois roi du peuple Kuba et gouverneur de la province du Kasaï, incarnant ainsi la synthèse entre le pouvoir traditionnel et la politique d'un État moderne.

27' | France | format : coul. | direction : Jean-Pierre Janiaud

Les Senoufo

Cultivateurs, les Senoufo occupent le nord de la Côte d'Ivoire. L'intégration du jeune Senoufo à son groupe social s'appuie sur un enseignement initiatique : le Poro. Pour cette initiation les artisans remplissent des fonctions particulières : notamment le sculpteur qui est seul habilité à fabriquer des instruments servant au rituel du Poro et le forgeron qui possède des pouvoirs magiques.

27' | Côte d'Ivoire | format : coul. | direction : S. Witta

Lettre paysanne

Dans un village du Sénégal, Ngor depuis deux ans déjà, désire épouser Coumba. Mais cette année encore, la récolte est mauvaise du fait de l'insuffisance des pluies. Or l'arachide, culture coloniale, la seule commercialisable, ne se récolte qu'une fois par an...
 

98' | Sénégal | format : N/B | direction : Safi Faye

L'enclume du Yougo

Début des fêtes du Sigui. Les hommes rasés et vêtus du costume rituel du Sigui entrent sur la place publique en dansant la danse du serpent. Ils honorent les terrasses des grands morts des 60 dernières années.

Les fêtes du Sigui donnent lieu à des cérémonies soixantenaires et qui se déroulent sur sept ans. Elles commémorent la révélation de la parole orale aux hommes, ainsi que la mort et les funérailles du premier ancêtre. Jean Rouch a eu l'occasion de suivre ces cérémonies qui ont eu lieu entre 1967 et 1974 au Mali.

38' | France | format : coul. | direction : Jean Rouch

Les danseurs de Tyogou

Les danseurs de Tyogou (27') Deuxième année du Sigui. Les hommes préparent les parures du Sigui avant de partir en procession vers les sites des anciens villages et revenir danser sur la place publique. Le lendemain la caverne des masques est préparée pour recevoir le grand masque à la fin des cérémonies.

Les fêtes du Sigui donnent lieu à des cérémonies soixantenaires et qui se déroulent sur sept ans. Elles commémorent la révélation de la parole orale aux hommes, ainsi que la mort et les funérailles du premier ancêtre. Jean Rouch a eu l'occasion de suivre ces cérémonies qui ont eu lieu entre 1967 et 1974 au Mali.

27' | France | format : coul. | direction : Jean Rouch

La caverne de Bongo

Troisième année du Sigui. Les dignitaires achèvent leur retraite dans la caverne du Bongo. Autour du vieil Anaï qui voit son troisième Sigui (il à donc plus de 120 ans) les hommes se préparent avant d'aller faire le tour du champ de lignage et boire la bière communielle.

Les fêtes du Sigui donnent lieu à des cérémonies soixantenaires et qui se déroulent sur sept ans. Elles commémorent la révélation de la parole orale aux hommes, ainsi que la mort et les funérailles du premier ancêtre. Jean Rouch a eu l'occasion de suivre ces cérémonies qui ont eu lieu entre 1967 et 1974 au Mali.

40' | France | format : coul. | direction : Jean Rouch

Les clameurs d'Amani

Quatrième année du Sigui. Interrogé par le chef de Bongo, le "renard pâle" donne la route du Sigui d'Amani. Précédé par les anciens, les hommes du Sigui commencent un itinéraire sinueux avant d'entrer sur la place rituelle.

Les fêtes du Sigui donnent lieu à des cérémonies soixantenaires et qui se déroulent sur sept ans. Elles commémorent la révélation de la parole orale aux hommes, ainsi que la mort et les funérailles du premier ancêtre. Jean Rouch a eu l'occasion de suivre ces cérémonies qui ont eu lieu entre 1967 et 1974 au Mali.

35' | France | format : coul. | direction : Jean Rouch

L'auvent de la circoncision

Septième et dernière année des cérémonies soixantenaires du Sigui. Les trois dignitaires de Yamé sont partis à Songo visiter, dans les falaises, les auvents des cavernes dont les parois sont couvertes de peintures consacrées au Sigui.

Les fêtes du Sigui donnent lieu à des cérémonies soixantenaires et qui se déroulent sur sept ans. Elles commémorent la révélation de la parole orale aux hommes, ainsi que la mort et les funérailles du premier ancêtre. Jean Rouch a eu l'occasion de suivre ces cérémonies qui ont eu lieu entre 1967 et 1974 au Mali.

18' | France | format : coul. | direction : Jean Rouch

Iel Solma

"Il existe des pratiques humaines non rationnalisées, non expliquées, qui représentent une connaissance". C'est cette conviction qui a conduit l'auteur à mener une enquête initiatique à Ouagadougou (Burkina Faso) sur le pouvoir du bangré détenu par les guérisseurs.

51' | France - Burkina faso | direction : K. Fidaali et R. Tiendre-Beogi

La chasse au lion à l'arc

Les bergers Bella et Peul demandent aux chasseurs Songaï, seuls habilités à tuer les lions de les débarrasser de cet animal qui les importune. Le film retrace, dans la région du Yakata, les épisodes de cette chasse où techniques et magie sont intimement liées.

81' | France | format : coul. | direction : Jean Rouch

La vieille et la pluie

Depuis trois ans la sécheresse sévit à Sassalé, village du Niger. Un groupe d'habitants demande à Wissiliwey, vieille femme prêtre de la pluie, de renouer avec la tradition en organisant un Yenendi, culte de possession pour faire venir les pluies.

58' | France | format : coul. | direction : Olivier de Sardan

Funérailles à Bongo, le vieil Anaï

En 1972, les Dogon de la falaise de Bandiagra au Mali, célèbrent les funérailles du vieil Anaï, chef de la société des masques, mort à 120 ans. À cette occasion, le grand masque de Bongo est dressé devant la caverne des masques et pendant 20 jours les membres de la famille, les anciens, les hommes du voisinage purifient le village, récitent les devises du vieil Anaï, évoque ses hauts faits et raconte le mythe dogon.

73' | France | format : coul. | direction : Jean Rouch

Borom Sarret

Fable simple qui nous raconte l'histoire d'un charretier qui se fait confisquer sa charrette pour avoir osé circuler dans les quartiers riches de Dakar.

19' | Sénégal | format : N/B | direction : Ousmane Sembene

L'enterrement du Hogon

Enterrement rituel de Sanga, prêtre magistral de la communauté des Ogol, Mali, mort pendant la nuit.

18' | France | format : coul. | direction : Jean Rouch

Contes et comptes de la cour

La vie quotidienne des cinq épouses -recluses selon la tradition islamique- du chef d'un canton au Mali. Tout en se livrant à leurs activités, elles dévoilent, au cours de conversations, leurs pensées sur la jalousie, leur position de femme respectée et de mère de "princes", leur enfermement. Un mariage étant précisément l'occasion d'échapper à l'enfermement total.

98' | France | format : coul. | direction : Eliane de Latour