Rencontres Ethnologie et Cinéma

Xe Rencontres autour du film ethnographique

Rencontres Ethnologie et Cinéma11-16 avril 2005

Xe Rencontres autour du film ethnographique

Printer-friendly version

En avril et juin 1948 se tenait le premier Congrès du film ethnologique ; une façon de réfléchir à la question : « le film ethnologique existe-t-il ? » posée alors par divers intellectuels : chercheurs, cinéastes, artistes, attirés par une forme de cinéma portée sur le réel mais qui ne disait pas encore son nom.

Cette question, récurrente au sein des Rencontres Ethnologie et Cinéma, sera abordée, comme en écho à ce premier congrès, à travers cinq thématiques proposant différentes formes cinématographiques allant du documentaire à la fiction en passant par des problématiques relevant parfois davantage du social ou du politique.

Thématiques

Autour du Minotaure

De 1933 à 1939, la revue Le minotaure a été le creuset d'intellectuels et d'artistes imprégnés par le surréalisme. A travers les films proposés qui mêlent aussi bien des films d'auteurs surréalistes (Bunuel) que des documentaires ethnographiques (Griaule) ou des reportages d'exploration (Storck), nous tenterons de voir quels enjeux intellectuels et esthétiques ont présidé à leur création et comment ils ont influencé le cinéma documentaire d'après guerre.

Façons de naître

Les problématiques et les préoccupations liées à la naissance se transforment au cours du temps à l'intérieur de chaque société. Nous proposons d'explorer un fragment de cette histoire en documentant la période des années 1920 à 2000 en France, marquée par l'ouverture du premier planning familial à Grenoble.

Les îles

Les hommes vivent-ils dans les îles comme dans d'autres espaces limités ? Certains disent que la mer relie plus qu'elle ne sépare.

Pionnières en ethnologie

C'est au cours des années 30 que les premières ethnologues entreprennent des études sur le terrain. Germaine Tillion, Margaret Mead et Germaine Dieterlen : trois parcours singuliers, trois occasions d'utiliser les techniques de la photographie et du cinéma pour rendre compte de leurs découvertes, de mettre en lumière des domaines inédits ou peu étudiés par leurs collègues masculins et de rédiger des textes importants participant à la construction de l'ethnologie.
 

Rapports de pouvoir

A partir de l'exemple des paysans mexicains, Indiens ou non, de l'État du Guerrero, c'est d'une part la façon dont se sont transmises des formes d'organisation du pouvoir depuis la période précolombienne jusqu'à nos jours qui est abordée ici, ainsi que la façon dont les paysans se défendent et s'organisent dans le contexte du nouvel ordre économique mondial. Au-delà de cette situation particulière sera abordée la question de la structure du pouvoir dans les sociétés traditionnelles (Papous), mais aussi dans les États Nations démocratiques modernes (Suisse, Indonésie) et l'éventuelle confrontation de ces deux modèles.